BREAKING NEWS

04.October 2022

Et voici EIP-1559 !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on vk
Share on whatsapp

On a beaucoup parlé d’EIP-1559 dans la communauté Ethereum depuis qu’il a été proposé en Avril 2019. Alors qu’EIP-1559 est sur le point d’être déployé en production à l’occasion de l’upgrade London, Nader et moi avons écrit cet article afin de vous proposer un tour d’horizon d’EIP-1559 et des bénéfices attendus, au-delà de la destruction d’une partie du montant des frais.

Avant de plonger dans EIP-1559, il est important de clarifier quelques aspects souvent mal compris. Tout d’abord, EIP-1559 ne conduit pas en soi à des transactions moins coûteuses à long terme. Les prix du gas fluctuent en fonction de la demande d’émission de transactions relativement à l’espace disponible dans chaque bloc. Cette EIP contribue à lisser les prix du gas en permettant une augmentation modeste de la taille des blocs pendant les pics de demande. Elle n’améliore pas fondamentalement la scalabilité de la chaine, et n’est donc pas la solution finale pour réduire le prix du gas.

D’autre part, même si une certaine quantité d’ETH est brûlée lors de chaque transaction, on ne peut en conclure que cette diminution va compenser ou même excéder le taux d’émission du protocole. Pour que cela se produise, un taux de base de ~150 gwei est nécessaire pour compenser l’émission sur eth1 (Proof of Work) et un taux de base de ~20 gwei pour celle d’eth2 (Proof of Stake).

Actuellement, Ethereum utilise une système d’enchères pour définir le prix des transactions, ce qui signifie que les utilisateurs proposant les prix les plus hauts sont ceux qui ont le plus de chance d’avoir leurs transactions incluses en premier. Le problème majeur avec ce mécanisme, c’est que les prix peuvent fluctuer de façon très brutale en fonction des pics soudains de demande pour l’espace libre limité des blocs d’Ethereum. Les utilisateurs sont toujours dans l’incertitude quant au bon niveau de prix quand ils soumettent une transaction et doivent souvent sur-payer pour être sûrs que celle-ci sera incluse dans le prochain bloc. De façon générale, EIP-1559 cherche à offrir une meilleure expérience utilisateur en modifiant le mode d’estimation des frais de transaction et la façon dont le réseau traite les pics d’utilisation.

Une fois EIP-1559 mise en oeuvre, une transaction sera valide seulement si Max Fee est supérieur à Base Fee plus Priority Fee. Tout excédent sera remboursé à l’utilisateur.

Refund = Max Fee - (Base Fee + Priority Fee)

Le résultat est que les utilisateurs seront beaucoup plus confiants en soumettant une transaction, car ils auront uniquement besoin de provisionner assez pour les frais de base et des frais de priorité modestes pour s’assurer de l’inclusion de leur transaction dans un bloc. L’utilisateur n’a plus à se soucier de surenchérir sur les prix de gas parce que l’excédent lui est retourné plutôt que d’être payé au mineur (ou au validateur).

Avec la création du nouveau type de transaction 1559, les wallets et autres fournisseurs de service et d’infrastructure devront upgrader leurs offres pour être compatible. Le format de transaction actuel continuera cependant à être traité. Le réseau interprétera les frais de priorité comme étant la différence entre le prix du gas aujourd’hui défini par l’utilisateur et les frais de base du bloc courant. Le seul inconvénient est que ces transactions ne donneront pas lieu à un remboursement de l’utilisateur s’il y a un excédent.

Priority Fee = Legacy Gas Price - Base Fee

Actuellement, Ethereum a une limite inflexible de 15 millions de gas par bloc. Vous pouvez vous représenter la limite du gas comme la taille du bloc qui limite le nombre de transactions qui peuvent être incluses dans un seul bloc. Lorsqu’il y a un pic de demande, les prix du gas montent en flèche car les blocs sont pleins et aucun dépassement n’est possible.

Pour résumer : les tailles de bloc variables lissent les prix du gas en permettant une augmentation temporaire de l’espace des blocs. Il en résulte à court terme une modération de l’augmentation des prix du gas entre les blocs.

Comme indiqué précédemment, les frais de priorité sont envoyés au mineur, mais les frais de base sont détruits et retirés de la circulation de façon permanente. La raison première de ce mécanisme est que si ces frais étaient payés aux mineurs, ceux-ci seraient incités à les maintenir à un niveau élevé afin de maximiser leur profit (et ils pourraient même encombrer le réseau avec des frais de transaction élevés, dont ils seraient remboursés en minant un bloc). La destruction des frais de base garantit que leur niveau est indifférent aux mineurs

La destruction des frais de base fait de l’ETH une partie inhérente au protocole Ethereum. Aujourd’hui, tout crypto-actif ou même une monnaie fiat pourrait techniquement être utilisé pour payer le coût de traitement d’une transaction sur Ethereum. Un utilisateur peut soumettre une transaction sans frais et faire affaire avec un mineur en dehors du protocole (c’est ce que permettent les Flashbots). Avec EIP-1559, il devient nécessaire d’inclure un petit montant en ETH en tant que frais de base pour que le réseau accepte la transaction comme valide, ce qui assainit la relation entre le crypto-actif ETH et le réseau Ethereum.

source

Author Infomation

Recent News

Related News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *